A Montreuil, le Toit bleu fait des heureux

par Eric Lecluyse | 04-04-2012
Mots-clés : Cler | Enercoop
Version imprimable   envoyer l'article par mail title=  facebook  facebook



L’électricité produite à Montreuil par les 200 m2 de panneaux solaires du Toit bleu va être vendue à Enercoop. L’occasion de regarder de plus près cette réalisation pionnière à Paris et sa banlieue, qui fête ses 10 ans.

En avril 2002, l’association Cler (Comité de liaison énergies renouvelables) inaugurait le Toit bleu, une installation photovoltaïque au-dessus de ses locaux, propriété de l’Office public de l’habitat montreuillois (OPHM). Une initiative alors imaginée par Greenpeace, adhérent du Cler, dans le cadre de sa campagne « Branchez-vous soleil ! », puis soutenue par les pouvoirs publics.

Résultat : 200 m2 de panneaux et une production annuelle moyenne de 22 000 kilowattsheures, de quoi alimenter (hors eau chaude et chauffage) « 7 foyers non économes », estime le Cler. En outre, le rendement des panneaux reste remarquable au fil des ans (il aurait baissé d’à peine 8 % en 10 ans).

Cette réalisation, rare à Paris et dans sa proche banlieue, fait désormais partie de l’équipe Enercoop : mardi 3 avril, lors d’une conférence de presse, Daniel Mosmant, président de l’OPHM, et Patrick Behm, directeur général d’Enercoop, ont signé un protocole préalable à un contrat de vente de l’électricité du Toit bleu au « fournisseur d’énergie militante ».

L’occasion pour les acteurs présents d’évoquer les obstacles au développement des énergies renouvelables en France. Patrick Behm a par exemple expliqué que lorsqu’il achète l’électricité d’un producteur photovoltaïque en France, il doit la payer 40 % plus cher qu’EDF...

Pour un essor plus harmonieux, le Cler a donc présenté 10 propositions pour « développer les énergies renouvelables et les économies d’énergie en respectant le cadre social économique et environnemental ». De « la qualité » et de « la neutralité de l’information » sur l’énergie en France au lancement d’une « politique volontaire de rénovation énergétique des bâtiments existants », ce programme ambitieux et argumenté est disponible sur le site du Cler (à télécharger ici en PDF).

Puisse le (la) futur(e) président(e) y prêter attention. Et si l’envie vous dit de faire pousser des panneaux sur le toit de votre immeuble, vous savez maintenant vers quel expert vous tourner pour y voir plus... Cler.

Pour plus d’infos et pour contacter le Cler, par exemple pour visiter le « Toit bleu » à Montreuil (2000 personnes l’ont déjà fait) :
www.cler.org

Commenter cet article

 

Suivez BienBeau.fr

  • F
  • T
  • rss

Partagez BienBeau.fr

Abonnez-vous

Chaque semaine découvrez une bien belle adresse testée pour vous et toute notre actu.

 

©BienBeau.fr 2010 | Site propulsé par Spip2Mentions légales