Macadam et Tournesol

9, rue Française 75002 Paris
www.macadam-et-tournesol.fr

Horaires : de 11h à 14h et de 15h à 19h, du mardi au samedi.

Contact e-mail :contact@macadam-et-tournesol.fr

Tél. : 01.71.97.38.83

Les + :

De l’espace

De l’exigence sur les produits

Du mobilier modulable

Design et verdure chez Macadam et Tournesol

par Christine Taconnet | 18-05-2012
Mots-clés : Edito | Macadam et Tournesol
Version imprimable   envoyer l'article par mail title=  facebook  facebook

Cette nouvelle boutique du quartier Montorgueil parie sur l’écodesign et la transparence.

Un nom poétique, une jolie devanture, et voilà Macadam et Tournesol, une boutique du quartier Montorgueil ouverte en janvier 2012. On la repère aux plantes vertes qui semblent surgir de sa façade couleur ardoise et à son logo naïf, sous-titré « Urban Green Attitude ».

De l’air et des végétaux
A l’intérieur, c’est plutôt l’espace qui frappe. On respire. Au fond, de lumineux murs anis, une longue table et des étagères, remplies de kits pour jardiniers et naturalistes en herbe. A droite, le coin des matériaux recyclés : des poufs, des coussins de sols, des sacs et cabas de l’agence d’éco-design Art Terre ou du rhône-alpin Réversible. Derrière la vitrine, des tabourets, plateaux et bureaux de Pacific Art Design, taillés dans des fûts métalliques de conservation des farines promis au rebut et customisés par des artistes.

A gauche, le clou de la boutique, un mur végétal qui capte illico les regards. C’est en fait un module en acier galvanisé recyclé à 70%, rempli d’un substrat éco-labellisé peu gourmand en eau, mis au point par la société C Green pour l’intérieur ou l’extérieur (il s’adapte aux clôtures). « C’est clairement ce qui incite les promeneurs à entrer », confirme Marie-Laure Bara, la fondatrice de ce « spot des éco-gestes urbains ».

Des solutions pour consommer mieux
Cette jeune femme brune, seule à la barre, est tout sauf une créatrice bobo. Coupe sage, allure passe-partout, débit tranquille et mots comptés, elle détonne un peu rue Française. Mais ne vous fiez pas à la timide apparence de cette ex-responsable des ressources humaines en PME. Elle sait où elle va : « Je veux déculpabiliser, sortir du discours trop alarmiste qui décourage, en proposant des objets utiles et pratiques. » Sur chaque objet ou presque, la patronne est incollable.

Elle est d’ailleurs représentante officielle de marques comme l’Edito, spécialiste de la vente en ligne de mobilier sur mesure ou en coédition, bon marché et respectueux de l’environnement. Marie-Laure Bara a fait le choix de meubler sa boutique avec leurs créations, très modulables. Elle a elle-même aidé à financer l’édition de Flo-Flo, une jardinière-paravent originale.

L’Edito propose chez Macadam et Tournesol des « ateliers du design ». Ces sessions de 4 heures, pour quatre personnes maximum, s’adressent à ceux qui ont un projet de meuble personnel mais ne sauraient pas le réaliser seul. De la conception à la maquette, les participants progressent sous l’œil d’un professionnel expérimenté. Ils peuvent ensuite demander un devis pour une fabrication dans un bois issu de forêts gérées durablement. Pas bête.

Les fournisseurs sous les projecteurs
Mais Marie-Laure Bara ne se contente pas de proposer des ateliers originaux. Pour se démarquer, elle a voulu passer tous ses fournisseurs au crible d’une évaluation environnementale, avec le concours d’un prestataire, le Geste environnemental. Elle a soumis chacun à un questionnaire précis portant sur leurs performances environnementales, sociales et économiques.

Les réponses ont été soumises à un barème de notation. Ces informations sont consultables par les clients sur une borne interactive, à l’entrée du magasin. Surprise : les défauts ne sont plus cachés ! « En jouant la transparence, j’espère inciter mes fournisseurs, pourtant sélectionnés sur des critères stricts, à ne pas cesser de s’améliorer."

La boutique ayant démarré en janvier 2012, tout n’est pas encore rodé. Les ateliers du samedi – compostage urbain, écodesign et bientôt cosmétique maison, meubles en carton ou encore biodiversité en ville - se mettent en place tout doucement. Et certains articles – les écosystèmes en bulle de verre, les graines à faire germer dans un tube à essai… - font un peu trop gadget.

La fondatrice reconnaît volontiers qu’elle doit encore polir le concept de son lieu et développer animations et services pour mieux s’intégrer au quartier. En projet, la distribution de paniers de fruits et légumes cultivés en Ile-de-France et des expositions régulières d’artistes engagés, à l’image de Xavier Spatafora, qui a déjà mis en vente dans la boutique ses œuvres au crayon bic sur dos d’affiches. Une belle pousse à suivre...

(Photos : Christine Taconnet. Illustration : Nicolas Hubesch.)

C'est une bien belle adresse parce que...

La boutique est spacieuse. Au prix du mètre carré autour de la rue Montorgueil, rares sont les adresses qui accordent de la place aux déambulations. Le coin des ateliers, au fond, est lumineux.

Un choix d’articles astucieux qu’on ne trouve pas partout. Marie-Laure Bara, dont c’est la première boutique, a investi beaucoup de temps pour choisir et adopter ses fournisseurs. Entre le gros catalogue de mobilier sur mesure, sans cesse renouvelé, les divers supports verticaux pour végétaux et le rayon sac bien fourni, le choix est vaste.

La transparence sur les fournisseurs est exemplaire. Leurs points noirs ne sont pas cachés et le client peut acheter en toute connaissance de cause. Rares sont les boutiques qui poussent autant la démarche.

+ de photos

  • Macadam et Tournesol
  • Macadam et Tournesol
  • Macadam et Tournesol
  • Macadam et Tournesol
  • Macadam et Tournesol
  • Macadam et Tournesol

2 Messages de forum

Commenter cet article

 

Suivez BienBeau.fr

  • F
  • T
  • rss

Partagez BienBeau.fr

Abonnez-vous

Chaque semaine découvrez une bien belle adresse testée pour vous et toute notre actu.

 

©BienBeau.fr 2010 | Site propulsé par Spip2Mentions légales