En route pour Missions Printemps !

par Christine Taconnet | 01-03-2012
Mots-clés : Arte | Arte | Missions Printemps
Version imprimable   envoyer l'article par mail title=  facebook  facebook



Un ver de terre, deux papillons, trois lézards... Arte propose aux internautes douze « missions » d’observation de la nature au printemps pour aider les scientifiques.

Les naturalistes en herbe peuvent chausser leurs bottes. Leur première mission vient de démarrer : compter et mesurer les vers de terre de leur jardin. L’objectif : aider les scientifiques à réaliser la deuxième cartographie des lombrics de France, qui viendra actualiser des relevés vieux de quarante ans. Pourquoi le ver de terre ? Parce qu’il est un précieux indicateur de l’état de santé des sols, explique le site web de la chaîne Arte, où l’opération Missions Printemps vient de commencer.

JPEG - 71.8 ko
Un lézard des murailles
© Laurent Lebois/Flickr

Ce projet de science participative sur le printemps 2012, organisé en partenariat avec plusieurs institutions scientifiques, incite le grand public à contribuer à la recherche via des expériences ludiques en plein air. Douze missions d’observation différentes s’échelonneront chaque semaine d’ici au mois de juin (fin des missions en août). Il y en aura pour tous les goûts : plantes, oiseaux, insectes, bigorneaux, écureuils… Et pour toutes les régions, puisque les habitats se trouvent dans les champs, en forêt, sur le littoral et en ville. Les scientifiques veulent comprendre, par exemple, comment les architectures urbaines, leurs habitants, leur climat agissent sur la répartition des plantes sauvages citadines. Parisiens, bienvenus !

Chacun peut participer en s’inscrivant simplement sur le site. Les protocoles à suivre pour les relevés, mis au point par des scientifiques, seront en ligne au démarrage de la mission. On apprend ainsi qu’il suffit d’un peu d’eau "moutardée" pour faire sortir les vers de terre

La science participative ou citoyenne est très répandue dans les pays anglo-saxon. Elle permet aux chercheurs de recueillir de nombreuses données sur la nature ordinaire qu’ils ne pourraient pas financer. La France s’y met aussi. L’association Noé Conservation et le Muséum d’Histoire Naturelle, partenaires d’Arte, dirigent ainsi depuis cinq ans un observatoire des papillons des jardins. Les observateurs volontaires peuvent d’ailleurs s’inscrire pour l’opération 2012.

Le Muséum a également son propre programme de science participative, Vigie Nature, pour suivre les espèces communes (faune et flore) à l’échelle nationale. Au printemps, il propose d’observer les volatiles dans son jardin, en lien avec la Ligue de protection des oiseaux (LPO), ou de pointer sur une carte en ligne les écureuils en forêt près de chez soi.

Les premiers résultats de Missions Printemps seront dévoilés en juin à l’antenne. Ils compléteront la diffusion du documentaire « Chasseurs de saisons », qui relate une expérience de science participative menée en 2011 dans les Alpes.

2 Messages de forum

Commenter cet article

 

Suivez BienBeau.fr

  • F
  • T
  • rss

Partagez BienBeau.fr

Abonnez-vous

Chaque semaine découvrez une bien belle adresse testée pour vous et toute notre actu.

 

©BienBeau.fr 2010 | Site propulsé par Spip2Mentions légales