Série « fastgood » : Elgi, frais, mais sans plus

par Eric Lecluyse | 06-06-2011
Mots-clés : Elgi
Version imprimable   envoyer l'article par mail title=  facebook  facebook



Jour, Cojean, Qualité & Co, Exki, Elgi, La Ferme… Parmi ces enseignes spécialisées dans le déjeuner rapide mais sain, qui a une vraie conscience écolo-bio ? Nous y avons regardé de plus près. Cinquième enseigne testée : Elgi, qui joue la carte du frais mais ignore le bio.

Le fructueux marché du « déjeuner sur le pouce » n’a pas échappé aux concepteurs des chaînes de restauration rapide de qualité, les bien nommés « fastgood », en écho à nos bons (?) vieux « fastfood ». BienBeau a rendu visite à ces chaînes, toutes spécialisées dans le déjeuner « sain », mais qui n’ont pourtant pas les mêmes vertus, qu’il s’agisse d’aliments bio, d’attention portée aux régimes particuliers (végétarien, sans gluten, etc.) ou d’engagement écolo et social. Voici le cinquième volet de notre série, consacré à Elgi.

A lire aussi : les autres épisodes sur Jour, Cojean, Exki et Qualité & Co.

© Jean-Marc Baldy / Elgi

ELGI
Le classique pratique

L’histoire d’Elgi
Elgi comme L et J, Ludovic et Jérémie qui décident un jour de proposer à tous un déjeuner comme à la maison. L’aventure commence en 2004 rue Beaurepaire (Paris 10e) sous forme de déjeuners à composer. Depuis ils ont fait des petits : quatre autres restaurants Elgi ont ouvert à Paris.

Dans l’assiette
Des ingrédients choisis à l’issue de plusieurs réunions annuelles entre associés et cuisiniers. Une base froide ou chaude de salade verte, pâtes, riz ou blé, accompagnée de 3 ingrédients (8,90 €), des sandwiches toastés (8 €), une soupe différente chaque jour et quelques desserts.

Elgi et le bio
Le bio n’est pas une priorité. Elgi privilégie « fraîcheur, rapidité et variété ». Lorsque c’est possible, certains ingrédients sont bio (à la marge).

Elgi et les régimes particuliers
Le sur-mesure facilite un choix adapté à son régime alimentaire. Sur demande il est possible d’en savoir plus sur la composition d’une sauce ou d’un dessert, mais la question qui revient le plus souvent est… la teneur en matière grasse du fromage blanc.

Elgi et l’environnement
Si les tomates sont disponibles toute l’année (sinon les clients sont mécontents, nous dit-on), les autres fruits et légumes suivent le rythme des saisons. Elgi achète localement certains produits (fruits et légumes d’Île-de-France), mais privilégie les valeurs sûres, même si elles doivent être importées : jambon serrano d’Espagne, mozzarella italienne. Pas d’emballage recyclable ni de tri sélectif organisé dans les restaurants.

Elgi et les autres
Une partie des bénéfices de l’enseigne est reversée à Action contre la faim.

Ils déjeunent chez Elgi
Hommes et femmes de tous âges. Une clientèle plutôt fidèle et aisée, venue chercher du simple et bon.

Ça cartonne chez Elgi
La sauce curry !

Panier moyen : 9€.

On aime
Pouvoir se concocter un plat chaud sur mesure, commander en ligne et passer chercher sa commande toute prête.

On aime moins
Les propositions restent très classiques, c’est comme à la maison... quand on n’a pas le temps. Le long chemin qu’il reste à parcourir en faveur de l’environnement et du bio.

Adresses
10, rue St Marc 75002 Paris
64, rue Montmartre 75002 Paris
327, rue Saint-Martin 75003 Paris
26, rue La Fayette 75009 Paris
4, rue Beaurepaire 75010 Paris

www.elgi.fr

A lire aussi : les autres épisodes sur Jour, Cojean, Exki et Qualité & Co.

2 Messages de forum

  • Série « fastgood » : Elgi, frais, mais sans plus 11 juillet 2012 13:14, par pitineo

    ELGI 75009 : riz pas cuit, sauce servie au compte-goutte, ingrédients servi comme si chaque ingrédient coutaient 50 euros à l’achat. La personne qui tient la boutique est désagréable et ressemble à un gardien de prison. La seule et unique raison pourquoi on y va c’est qu’on aime bien la bouffe. Mais on a du réduire la fréquentation à une fois toutes les deux semaines alors qu’on y allait beaucoup plus souvent là bas. c’est dommage.

    Répondre à ce message

  • ELGI n’a plus grand chose à faire à la rubrique "FASTGOOD".
    Fast : oui, une équipe éficace. (un chouïa oppressé ?)
    Good : Fut un temps oui... Peu de filling entre La crise financière et l’appétit des dirigeants. Moi j’vous l’dis, ça sent les conserves et l’réchauffé.
    ELGI aurait pu cartonner, faire main basse sur ce filon... le début d’la fin.

    Répondre à ce message

Commenter cet article

 

Suivez BienBeau.fr

  • F
  • T
  • rss

Partagez BienBeau.fr

Abonnez-vous

Chaque semaine découvrez une bien belle adresse testée pour vous et toute notre actu.

 

©BienBeau.fr 2010 | Site propulsé par Spip2Mentions légales