Voiture à Paris : ce qui nous attend

par Eric Lecluyse | 31-12-2010
Mots-clés : Autolib’ | Bluecar | Bolloré | Zapa
Version imprimable   envoyer l'article par mail title=  facebook  facebook



Des stations-service intra-muros plus clean et plus rares, l’Autolib’ électrique pour tous, moins de voitures polluantes au centre-ville : un point sur ce qui va changer à Paris pour les voitures en 2011 et 2012.

Stations-service : fini le trottoir ?

On est bien content d’en trouver une en dépannage… mais cela va devenir de plus en plus compliqué : les stations-service à l’intérieur de Paris –elles sont encore une vingtaine à ce jour– risquent pour certaines de disparaître dans les prochains mois.

Dès le 1er janvier 2011, comme partout en France, elles doivent en effet se conformer à de nouvelles normes environnementales : remplacement des cuves enterrées par des réservoirs à double paroi et création d’une zone étanche destinée aux véhicules-citernes pour éviter que l’écoulement des carburants n’imprègne le sol.

Un soulagement toutefois pour les plus petites de ces stations, celles soumises à « simple déclaration » : l’obligation de remplacement des cuves vient d’être repoussée de trois ans. En revanche, toutes doivent quand même créer cette fameuse zone étanche pour les camions-citernes, « ce qui est matériellement impossible pour ce que j’appelle les stations-services trottoir », nous explique Frédéric Plan, délégué général de la FF3C (Fédération française des combustibles, carburants et chauffage). Seule solution : chaque propriétaire peut proposer une solution alternative qui garantisse que les produits de risquent pas de s’écouler sur la voirie. Le préfet tranchera au cas par cas.

Autolib’ : la star électrique

Les premières voitures électriques en libre-service Autolib’ feront leur apparition dans Paris et sa banlieue à l’automne 2011 (voir ici toutes les communes concernées). 250 véhicules seront proposés au départ (ils devraient être près de 3500 en 2016), 700 stations installées à Paris (500 stations en surface de 4 à 6 places et 200 stations couvertes de 6 à 10 places) et 300 autres sur les communes adhérentes. Ce déploiement s’accompagnera de la mise en place d’environ un millier de bornes de chargement, également adaptées aux deux-roues électriques.

L'Autolib'
© Mairie de Paris

Pour se faire une virée en Autolib’ (courte, la virée, l’autonomie n’est que de 250 km, 150km au-delà), il faudra d’abord déposer une caution (250 €) et choisir une formule d’abonnement, à la journée (10 €), à la semaine (15 €) ou à l’année (12 € par mois). Puis, l’utilisation de l’Autolib’ est facturée à la demi-heure : pour un abonné à l’année, le tarif est de 5 € pour la première demi-heure, 4 € pour la deuxième et 6 € par demi-heure suivante (c’est plus cher pour les abonnements plus courts, le détail est ici). Une assurance, comprise dans l’abonnement, prévoit une franchise de 500 € en cas d’accident.

Les véhicules seront livrés par le groupe Bolloré : il s’agira de modèles 4 places dérivés de la Bluecar et équipés d’un autoradio, d’un écran tactile avec GPS et d’un ordinateur de bord permettant de connaître le taux de remplissage des stations. Le groupe Bolloré promet un système qui permettra aux usagers de s’abonner en dix minutes et de retirer un véhicule en moins de deux minutes, précise Le Parisien. Rendez-vous à l’automne pour les premiers essais !

En 2012, un centre-ville réservé…

Six collectivités - Grand Lyon, Grenoble-Alpes Métropole, Clermont Communauté, Pays d’Aix, Plaine Commune (Saint-Denis) et Paris- vont expérimenter à partir de 2012 des « zones d’action prioritaires pour l’air » (Zapa), dont l’accès sera limité voire interdit aux véhicules les plus polluants.

« A Paris, la municipalité réfléchit notamment à interdire, dans certaines zones, les 4×4 et les vieux diesels, recensés comme les plus polluants, indique Le Monde. Un comité de pilotage a été créé, réunissant la mairie, les villes voisines de banlieue, la région IDF et la préfecture de police. Quatre scénarios sont envisagés pour cette restriction, les principales zones d’interdiction étant délimitées par les autoroutes autour de Paris ou la limite du boulevard périphérique. »

2 Messages de forum

  • Voiture à Paris : ce qui nous attend 31 décembre 2010 14:18, par Zak

    L’Autolib’ ne sera jamais prête dans les temps, ou alors il va falloir que Bolloré accélère un peu...

    Répondre à ce message

  • Voiture à Paris : ce qui nous attend 11 mai 2011 10:18, par quartierdhauteville

    8% des Parisiens ne sont pas motorisés (et en subissent 100% des nuisances), Combien des 42% restant vont-ils pour autant troquer leur voiture pour l’Autolib comme l’espère la Mairie ?
    L’AutoLib’, pour quoi faire ? c’est la question posée sur le blog de l’association du quartier Hauteville/fbg St-Denis
    Le développement d’axes de déplacement avec des lieux de circulation sécurisés pour les piétons (1er mode de déplacement urbain) et vélos et la mise en zone piétonne des quartiers les plus fréquentés (en gardant l’accès automobile pour les besoins des riverains comme dans les rues du 2e et la rue Montorgueil) permettront plus efficacement de lutter contre la pollution et pour l’amélioration de la qualité de vie en Ile de France.

    Répondre à ce message

Commenter cet article

 

Suivez BienBeau.fr

  • F
  • T
  • rss

Partagez BienBeau.fr

Abonnez-vous

Chaque semaine découvrez une bien belle adresse testée pour vous et toute notre actu.

 

©BienBeau.fr 2010 | Site propulsé par Spip2Mentions légales